Accueil > Le lac du Bourget > Etude piscicole du lac 2015…

Etude piscicole du lac 2015…

mardi 29 septembre 2015

Etude piscicole du lac 2015 : Localisation spatiale, avis aux usagers

Etude piscicole du lac 2015

Une étude annuelle

L’étude annuelle du peuplement piscicole du lac du Bourget se déroulera du 28 septembre au 2 octobre 2015.

Cette étude, pilotée par le CISALB, est réalisée sur le terrain avec le partenariat de l’INRA et réunie une dizaine d’agents.

Objectif

Elle permet d’obtenir une photographie annuelle précise de l’état des poissons du lac : nombre d’espèces, densité, répartition spatiale, etc.

Méthode

La campagne prévoit des pêches scientifiques et une campagne hydroacoustique.
Les premières permettent de décrire le peuplement piscicole :
16 filets sont posés chaque soir et relevés chaque matin par 3 équipes qui quadrillent le littoral. Les populations de poissons sont également étudiées sur toute la colonne d’eau par la pose de filets pélagiques en face de la baie de Grésine (jusqu’à environ 80/100m de profondeur). Les démaillage, tri des espèces, prise de mesures et pesée des poissons sont réalisés chaque matin au Petit Port à Aix-les-Bains.
Deux nuits de prospection hydroacoustique complètent ces pêches afin de connaître la densité du peuplement piscicole, sa répartition spatiale et les classes de tailles de poissons.

Localisation spatiale : avis aux usagers

L’ensemble des filets sont tendus à partir de 17h et relevés à partir de 7h.
Les filets littoraux échantillonnent différentes profondeurs allant de - 3 m à - 70 m. Ils sont balisés par des bouées marquées INRA. Les pêches démarreront au Nord du lac en début de semaine et se décaleront au fur et à mesure vers le Sud.
Les filets pélagiques (au large), ils sont tendus au large de la Pointe Forestier (cf rectangles noirs sur la carte). Les dispositifs d’ancrage de ces filets restent en permanence sur le lac (jour + nuit). Ils sont balisés par des gros flotteurs jaunes ou rouges marqués INRA (et une lampe pendant la nuit) et reliés entre eux par des cordes tendues à la surface de l’eau.
Il est donc recommandé pour tout usager du lac de ne pas passer entre les flotteurs mais de les contourner par l’extérieur.

Documents joints