Accueil > Le lac du Bourget > “Loi littoral” : le maire redoute le bétonnage du lac du Bourget

“Loi littoral” : le maire redoute le bétonnage du lac du Bourget

dimanche 31 août 2014

Au début du mois de juillet, 13 sénateurs ont déposé une proposition de loi visant à décentraliser l’application de la “loi littoral”. En vigueur depuis 1986, cette loi vise à protéger les sentiers littoraux français. S’appliquant notamment aux lacs alpins, elle régule le bétonnage des côtes grâce à divers dispositifs du code de l’urbanisme. Les sénateurs signataires souhaitent l’adapter aux particularités géographiques locales en rédigeant des “chartes régionales d’aménagement”. C’est-à-dire qu’ils plaident pour une lecture régionale, et non plus nationale, de la “loi littoral”.

Selon le maire de Brison-Saint-Innocent, cette proposition parlementaire est « une fausse bonne idée ». Pour lui, la loi de 1986 a fait ses preuves. « Il vaut mieux compter sur une règle nationale stricte, à laquelle personne ne déroge. Vouloir faire du cas par cas, c’est dangereux : on peut amocher notre espace littoral en très peu de temps. »

Et Jean-Claude Croze de s’alerter du risque de bétonnage autour du lac du Bourget. « Nous, élus locaux, n’aurons plus les moyens de lutter contre la forte pression des promoteurs immobiliers ou des propriétaires, avance-t-il. Seul l’État peut être le garant d’une protection impartiale. »

Le maire a interpellé par courrier les 13 sénateurs signataires (dont Jean-Pierre Vial, sénateur UMP de la Savoie) ainsi que la ministre de l’environnement.

Par Romain BLANC | Publié le 09/08/2014 sur le site du Dauphiné libéré

Calendrier