Accueil > Le coin biologie > La flore lacustre

La flore lacustre

Dernier ajout : 28 mai 2016.

En commençant cette rubrique sur la flore lacustre, je me disais qu’elle allait être rapidement rédigée, pensant (Naïvement ?) que cette flore était simple à comprendre et du coup, à décrire. Grave erreur :-)), plus je lisais des articles, plus je me suis aperçu de la complexité de ce (ces ?) milieu. Entre les termes incompréhensibles pour un profane, la difficulté à trouver des descriptions simples, je crois que la finalisation de ce texte va être longue, mais longue….

Pour simplifier un peu, la description des zones non accessibles pour un plongeur sera pour l’instant succincte, préférant me consacrer aux différentes plantes que l’on peut rencontrer au cours de nos explorations. Il faut faudra donc passer de temps en temps pour suivre l’évolution de cette partie du site. A bientôt.

La majeure partie des fiches sur la flore sont en ligne ;-)

Les roselières du lac du Bourget

Articles

  • La flore lacustre - Les différentes zones

    28 août 2015, par administrateur
    Mis à jour le samedi 28 mai 2016

    Certaines zones sont désignées par la flore dominante, c’est pour cette raison que l’on retrouve dans des désignations les mêmes noms de plantes (Non, l’auteur n’était pas fatigué lors de la rédaction).
    Prairie humide
    Ce sont des surfaces herbeuses situées en zone alluviale. L’alimentation en eau de ces terrains est essentiellement assurée par une nappe libre plus ou moins proche de la surface. Ces prairies se développent sur des sols riches en alluvions et sont souvent inondées une partie de l’année.
    Quelques plantes des prairies humides
    Inule à feuilles de saule Inula salicina L.
    Laîche à (…)

  • Quelques définition pour comprendre les descriptions de plantes

    20 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le mercredi 7 octobre 2015

    Quelques définitions de termes utilisés en botanique
    Pour éclaircir un peu les divers articles, une série de définitions qui va s’enrichir avec le temps. Le plus drôle avec tous ces termes, c’est que parfois la réponse amène encore plus de questions
     ?Aérenchyme Un aérenchyme est un tissu aérifère formant un canal situé dans les racines de certaines plantes permettant l’échange de gaz entre la pousse et les racines. Dans le cas de plantes aquatiques, ce canal, constitué de larges cavités remplies d’air, procure un chemin de faible résistance pour l’échange de gaz tels que l’oxygène et l’éthylène entre (…)

  • La flore lacustre - L’agrostis des chiens

    19 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le dimanche 20 septembre 2015

    Agrostis (Ou agrostide) des chiens
    Nom binominal : Agrostis canina
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Liliopsida
    Sous-classe : Commelinidae
    Ordre : Cyperales
    Famille : Poaceae
    Genre : Agrostis
    Plante vivace de 20 à 60 cm, glabre, à souche rampante souvent stolonifère
    La tige est ascendante, grêle, lisse, les feuilles radicales sont filiformes-enroulées, les autres planes, larges de 1-4 mm rudes.
    On note la présence d’une ligule oblongue .
    La panicule, longue de 6-12 cm, oblongue, contractée après la floraison, violacée ou jaunâtre, à (…)

  • La flore lacustre - Le cirse des marais

    20 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le dimanche 20 septembre 2015

    Cirse des marais
    Nom binominal : Cirsium palustre
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Magnoliopsida
    Sous-classe :
    Ordre : Asterales
    Famille : Asteraceae
    Genre : Cirsium
    Le Cirse des marais est une plante herbacée de la famille des Astéracées. Il peut mesurer de 60cm à 2m de hauteur. Il fleurit tous les deux ans, de juin à octobre. Ses fleurs sont pollinisées par les insectes et les graines sont disséminées par le vent.
    Cette plante à tige dressée peu ou pas ramifiée est ailée et dotée d’épines. Ses feuilles très épineuses sont profondément (…)

  • La flore lacustre - L’écuelle d’eau

    19 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le lundi 30 novembre 2015

    L’écuelle d’eau
    Nom binominal : Hydrocotyle vulgaris
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Magnoliopsida
    Sous-classe : Rosidae
    Ordre : Apiales
    Famille : Araliaceae
    Genre : Hydrocotyle
    L’Hydrocotyle vulgaris est une petite vivace aquatique, rampante, à petites feuilles orbiculaires, crénelées. De petites ombelles roses apparaissent en été. C’est une plante de berge aimant les sols tourbeux. Elle est oxygénante, épuratrice et sert de refuge aux alevins.
    Plante vivace de 10-20 cm, à tige très grêle, blanchâtre, rampante, émettant à chaque noeud un (…)

  • La flore lacustre - La renouée amphibie

    21 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le mercredi 7 octobre 2015

    Renouée amphibie
    Nom binominal Persicaria amphibia
    Règne : Plantae
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Magnoliopsida
    Ordre : Polygonales
    Famille : Polygonaceae
    Genre : Persicaria
    La renoué aquatique fait partie des plantes vivaces hydrophytes. C’est une plante amphibie qui préfère les mares, les substrats vaseux, les lacs et les rivières tranquilles. Elle se développe particulièrement bien entre 0 et 80 cm de profondeur, dans n’importe quel type de sol. Sa grande faculté d’adaptation lui permet de coloniser des milieux avec de fortes variations saisonnières du niveau de l’eau. On la (…)

  • La flore lacustre - le Plantain d’eau commun

    25 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le mercredi 7 octobre 2015

    le Plantain d’eau commun
    Nom binominal : Alisma plantago-aquatica
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Liliopsida
    Sous-classe : Alismatidae
    Ordre : Alismatales
    Famille : Alismataceae
    Genre : Alisma
    Alisma plantago-aquatica, le Plantain d’eau commun, est une espèce de plante herbacée monocotylédone de la famille des Alismataceae. C’est l’une des plantes nommées plantain d’eau. C’est une grande plante de rive aux feuilles aériennes en forme en fer de lance et aux feuilles immergées rubannées. En été, de petites fleurs blanches à rosées, groupées (…)

  • La flore lacustre - La Glycérie aquatique

    26 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le samedi 26 septembre 2015

    Glycérie aquatique
    Nom binominal : Glyceria maxima Règne : Plantae Division : Magnoliophyta Classe : Liliopsida Ordre : Cyperales Famille : Poaceae Genre : Glyceria
    Cette jolie graminée , au feuillage vert panaché de crème, égaiera les bords de tout bassin bien intégré dans le paysage. Son feuillage clair forme de jolis contrastes avec d’autres plantes aquatiques de rives comme les pontédéries ou les iris.
    Très grande poacée (graminée) des rives de cours d’eau. Tiges très robustes, pouvant atteindre une hauteur de 3 mètres ! Inflorescences amples et pyramidales. Épillets courts, très nombreux, mais (…)

  • La flore lacustre - Le Liseron des haies

    26 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le samedi 26 septembre 2015

    Liseron des haies
    Nom binominal : Calystegia sepium Règne : Plantae Sous-règne : Tracheobionta Division : Magnoliophyta Classe : Magnoliopsida Sous-classe : Asteridae Ordre : Solanales Famille : Convolvulaceae Genre : Calystegia
    Plante grimpante dont les tiges volubiles peuvent atteindre jusqu’à 5 m de long.
    Feuilles, alternes, sagittées (en forme de fer de flèche) à long pétiole, à limbe entier, à pointe aiguë, munies de deux oreillettes à la base. Ce limbe assez développé peut atteindre 10 cm de large et 15 cm de long. Les fleurs qui apparaissent de mai à septembre (la lumière d’un clair de lune (…)

  • La flore lacustre - La Douce-amère

    27 septembre 2015, par Redacteur1
    Mis à jour le samedi 3 octobre 2015

    La Douce-amère
    Nom binominal : Solanum dulcamara
    Règne : Plantae
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Magnoliopsida
    Ordre : Solanales
    Famille : Solanaceae
    Genre : Solanum
    La douce-amère est un sous-arbrisseau sarmenteux : ses tiges d’abords dressées s’allongent puis deviennent semi-grimpantes, plus ou moins volubiles et retombantes, car elle ne comporte aucun dispositif pour s’accrocher. Elles peuvent atteindre ainsi 2 à 3 m de longueur, en s’appuyant sur d’autres plantes. Toute en finesses, les tiges, aux longs entrenœuds, portent des feuilles alternes, entières ou trilobées. Dans ce cas (…)

  • La flore lacustre - L’iris des marais

    20 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le dimanche 20 septembre 2015

    iris des marais
    Nom binominal : Iris pseudacorus
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Liliopsida
    Sous-classe : Liliidae
    Ordre : Liliales
    Famille : Iridaceae
    Genre : Iris
    Iris pseudacorus est une plante vivace de 40 cm à 1,20 mètre de haut, inodore, à rhizome épais. Le rhizome, une tige de 1-4 cm de diamètre, légèrement enfoncée dans la boue, porte de nombreuses racines de 10-20 cm de long.
    Les longues feuilles linéaires, en forme de glaive (pointues) font de 10 à 30 mm de large. Engainantes et disposées sur deux rangs opposés (elles sont (…)

  • La flore lacuste - La Laîche paniculée

    20 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le dimanche 20 septembre 2015

    Laîche paniculée
    Nom binominal Carex paniculata
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Liliopsida
    Sous-classe : Commelinidae
    Ordre : Cyperales
    Famille : Cyperaceae
    Genre : Carex
    C’est une espèce commune dans les lieux marécageux et au bord des eaux. Cette plante très cespiteuse forme de grosses touffes sur des touradons. Ils grandissent donc avec elle. Il n’y a pas que cette laiche qui forme des touradons mais les siens sont particulièrement gros. Les longues feuilles dépassent souvent les inflorescences. Ces dernières sont formées d’épis (…)

  • La flore lacustre - La Laîche des rives

    27 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le dimanche 27 septembre 2015

    Laîche des rives
    Nom binominal : Carex riparia Règne : Plantae Clade : Angiospermes Clade : Monocotylédones Clade : Commelinidées Ordre : Poales Famille : Cyperaceae Genre : Carex
    Le carex des rives ressemble à une graminée, comme la plupart des espèces de carex. On le reconnaît à sa tige pleine de section triangulaire, à ses feuilles larges et longues ( entre 6 et 15 mm de largeur). Porte entre 3 et 5 épis pointus et souples, qui peuvent être pendants. Mesure jusqu’à 1,30 m. Pousse le long des rives (mares, étang, rivières…) Se propage beaucoup par stolons.
    Écologie Bords des eaux, dans toute la (…)

  • La flore lacustre - La laîche vésiculeuse

    20 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le dimanche 20 septembre 2015

    Laîche vésiculeuse
    Nom binominal : Carex vesicaria
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Liliopsida
    Sous-classe : Commelinidae
    Ordre : Cyperales
    Famille : Cyperaceae
    Genre : Carex
    C’est une espèce rhizomateuse qui pousse le long des cours d’eau, dans les fossés humides et dans les lieux marécageux. Elle est assez commune dans la moitié nord de la France, plus rare dans le Midi.
    Racine rampante ; chaume de 6 à 7 décimètres, droit, glabre, triangulaire, rude ou sommet ; feuilles d’un vert pale, glabres, plus longues que les chaumes, assez larges, (…)

  • La flore lacustre - Baldingère faux-roseau

    20 septembre 2015, par administrateur
    Mis à jour le lundi 30 novembre 2015

    Baldingère faux-roseau
    Nom binominal : Phalaris arundinacea
    Phalaris arundinacea
    Règne : Plantae
    Sous-règne : Tracheobionta
    Division : Magnoliophyta
    Classe : Magnoliopsida
    Sous-classe : Magnoliidae
    Ordre : Poales
    Famille : Poaceae
    Genre : Phalaris
    La Baldingère faux-roseau est une plante vivace à rhizomede 80 à 200 cm qui fleurit de mai à juillet. Toute la partie aérienne de la plante est verte, ses rhizomes, noirs, sont longuement rampants. Elle se présente souvent en touffe, dont les tiges dressées sont fortes aux feuilles larges de 8-20 mm, scabres en haut. La ligule est (…)

0 | 15 | 30

qrcode:http://www.cpalb.fr/-la-flore-lacustre-

Calendrier