Accueil > Le lac du Bourget > Les nouvelles du lac > Curage des ports : les bateaux sortent peu à peu de l’eau

Curage des ports : les bateaux sortent peu à peu de l’eau

vendredi 17 octobre 2014, par administrateur.
Mis à jour le samedi 1er novembre 2014

Article du Dauphiné Libérédu 16 octobre 2014 (Edition papier)

Depuis plusieurs jours, les plaisanciers s’affairent dans les ports concernés par le Chantier

Curage des ports : les bateaux sortent peu à peu de l’eau

Il y. avait de l’animation ces derniers jours dans les différents ports du lac du Bourget. Mardi après-midi, un "mini-bouchon" s’était même formé au niveau de la cale de mise à l’eau du Grand Port. Rien à voir bien sûr avec la cohue rencontrée certains week-ends de l’été au bord du lac. Cette fois-ci, pas de touristes à l’horizon. Mais essentiellement des plaisanciers venus sortir leur bateau de l’eau … Curage des ports oblige ! Ainsi, depuis une quinzaine de jours, la valse des bateaux a débuté dans les 25 bassins portuaires concernés par le futur chantier (lire ci-dessous].

Tous les bateaux devront être sortis ou déplacés avant le début du chantier

Coordonnée depuis plusieurs mois par le service des ports de la Communauté d’agglomération du lac du Bourget (Calb), cette opération de sortie des embarcations est une étape préalable et indispensable afin de libérer toutes les zones à curer avant le début officiel des travaux (prévu d’id un mois). Ainsi, avant que les pelleteuses ne commencent leur travail, il avait été conseillé aux plaisanciers de sortir leur bateau avant la mi-octobre. D’ailleurs, ceux qui l’ont fait avant ce mercredi vont bénéficier d’une remise de 10 % sur leur redevance 2015.

Si la majorité des plaisanciers se sont débrouillés seuls, plusieurs d’entre-deux (notamment pour les voiliers) ont fait appel aux deux grues postées au Grand Port. Comme Jean-Marie, habitant du Bourget du lac, dont le voilier est amarré quatre mois par an à Charpignat : « Chaque année, je sors mon bateau à cette ’période. Donc, curage ou pas, ça ne change pas grand-chose pour moi. Même si avec le beau temps de ces derniers jours, j’aurais aimé en profiter encore un peu. Malgré tout, c’est important que ces travaux de curage soient entrepris. » Un avis partagé par la plupart des plaisanciers rencontrés mardi au Grand Port. « Les plaisanciers jouent le jeu car ils ont compris les raisons de ce curage, se réjouit Sylvie Normand, responsable du service "ports et plages" de la Calb. Ainsi, ils coopèrent pour libérer au plus tôt leur place. Nous souhaitons que cette phase soit terminée avant mi-novembre pour que l’on puisse ensuite concentrer nos efforts et nos effectifs sur la phase de travaux. »

La capitainerie sur le pont

Cet important travail logistique est mené en lien avec la capitainerie aixoise : « Cela nous donne pas mal de travail, sourient Marie-Blanche et Franck, présents à l’accueil. En ce moment, nous sortons, par grutage, en moyenne huit bateaux par jour avec parfois des pics à 12 bateaux. Dès qu’une place est libérée, nous alertons les plaisanciers qui ne sont pas en mesure de sortir leur bateau pour qu’il le déplace par leurs propres moyens sur l’emplacement provisoire libéré. »Un vrai jeu de taquin !

Dans le cas où un plaisancier ne pourrait pas déplacer lui-même son bateau, la manœuvre sera effectuée par la Calb (ou une entreprise missionnée) pour un prix forfaitaire de 300 euros facturé à l’intéressé. Mieux vaut donc prendre ses dispositions …

Guillaume ARMAND

La grue du grand port d’Aix les Bains
Mardi après-midi, Philippe, l’agent portuaire (gilet jaune), a sorti plusieurs voiliers grâce à la grue installée au Grand Port. Il a sanglé et équilibré les bateaux afin de les poser sur leur remorque. La sortie et le déplacement du plus grand nombre de bateaux possible conditionneront la réussite du chantier. Photo Le DUGA

L’INFO EN +
Entraide entre les plaisanciers
Depuis le 1 er septembre, tous les plaisanciers en contrat annuel dans les ports gérés par le service des ports de la Calb peuvent consulter et/ou proposer un service (aide pour sortir un bateau et/ou l’entreposer, prêt de remorque …) aux autres plaisanciers en contrat annuel. Infos sur www.agglo-lacdubourget.fr.

LE CHIFFRE : 900
Suite à un pointage réalisé lundi 13 octobre, environ 900 emplacements portuaires ont d’ores et déjà été libérés (sur les 2 565 places concernées par les travaux de curage). Plusieurs dizaines d’embarcations ont également été sorties des ports ces deux derniers jours. Lors du questionnaire réalisé par la Calb au printemps, 1200 plaisanciers avaient déclaré être en mesure de sortir leur bateau avant le 15 octobre.

33 000 m3 de sédiments vont être extraits

Initialement prévus l’hiver dernier, les travaux de curage vont se dérouler de mi-novembre à fin avril 2015. Le coût de l’opération est de 1,8 million d’€ (HT), dont 770 OOO€ à la charge du budget des ports de la Calb. Environ 33 000 rn> de sédiments vont être extraits des fonds du lac et transportés (après contrôles) vers la plaine de la Coua. Les sédiments les plus pollués seront transférés vers une décharge adaptée. Ce chantier est nécessaire afin de baisser le niveau du lac à hauteur de 40 cm (par rapport à sa côte hivernale) entre mi-septembre et fin octobre (ce qui va réduire le tirant d’eau des ports). Renouvelée tous les quatre ans, cette baisse permettra d’exonder les roselières, de minéraliser les sols, d’accroître le niveau de germination et ainsi de favoriser leur développement.

Les 25 bassins concernés :

Bourdeau ; Bourget-du-Lac (Grèbes, Mouettes, Mirandelle, Charpignat) ; Bras mort de la Leysse ; Terre Nue ; Les 4 chemins ; Petit Port d’Aix (Marina, bassin ouest, nord, central, et sud) ; Grand Port d’Aix (Bogey, Petit bassin, Charcot, Marina, Tabarly, Gerbault, Colas) ; Mémard ; Grésine, Brison délaissé, Brison lac ; Chatillon et Conjux..

Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
suivre la vie du site Syndiquer la rubrique
articles du meme auteur Du même auteur

Calendrier