Accueil > Le coin biologie > Toutes les informations > L’omble chevalier sera-t-il bientôt comestible ?

L’omble chevalier sera-t-il bientôt comestible ?

dimanche 31 janvier 2016, par administrateur.
Mis à jour le dimanche 31 janvier 2016

La pollution du lac aux polychlorobiphényles (PCB) en régression très sensible

Tiré du Dauphiné Libéré du 31 janvier 2016, édition papier

Hier, dès 8 heures du matin plusieurs centaines de pêcheurs étaient sur les rives ou sur le lac pour s’adonner à leur loisir favori. Au programme de leurs captures, truites, brochets ou encore lavarets et sandres.
Car cette année encore, l’omble chevalier ne sera pas au menu des prises. En effet depuis 2008, même si sa pêche reste autorisée, sa consommation demeure rigoureusement interdite. Selon Sébastien Cachéra, chargé de mission "milieux aquatiques" au sein du Comité intersyndical pour l’assainissement du lac du Bourget (Cisalb). « Cette restriction touche à sa fin. Les analyses réalisées en 2014 présentent un recul très sensible des taux de pollution aux polychlorobiphényles (PCB) [1] [2]trouvés dans les chairs de l’omble chevalier ».

Des taux de PCB divisés par deux

En 2008, les analyses réalisées indiquaient alors 520 nanogrammes de PCB par gramme de chair d’omble chevalier prélevé dans le lac du Bourget [3]. En 2014, cette valeur s’est élevée à 230 nano grammes de PCB par gramme. « Pour être déclarées comestibles, les chairs de ce poisson ne doivent pas dépasser un poids de PCB égal à 125 nanogrammes par gramme » a commenté le spécialiste. Dans le cas du lavaret, le recul est aussi remarquable puisque de 180 en 2008, la quantité est passée à 40 nanogrammes en 2014. « Les résultats de 2015 devraient confirmer cette tendance à la baisse ».

Nouveau lit du Tillet
Nouveau lit du Tillet
Jusqu’en 2013, le lac du Bourget a été pollué aux PCB par les eaux du Tillet. Puis son parcours a été détourné.
Aujourd’hui, la rivière coule dans un lit débarrassé de toute trace de PCB. Conséquence, les dernières analyses démontrent une régression sensible des valeurs de pollution affichées par l’omble chevalier.

La source du PCB tarie

Selon ce responsable, la source principale de pollution était jusque-là le Tillet. Depuis 2013, les eaux du Tillet ont été orientées dans un nouveau lit ne présentant aucune trace de PCB.
« Avant cette date, lors de forts orages, les eaux tumultueuses de la rivière ravinaient l’ancien lit et emportaient vers le lac des sédiments chargés de PCB.
De 1930 à 1980, l’activité de l’usine aixoise, La Savoisienne, a pollué considérablement cette rivière. En 2009, l’état a imposé une dépollution du site de l’usine ». Mais dans la rivière, l’accumulation de dépôts polluants a saturé la terre du lit du Tillet.

Des alevinages pour soutenir l’espèce

Malgré le peu d’ombles chevalier capturés, la reproduction naturelle de l’espèce peine à soutenir le développement de l’espèce.
En effet, selon Sébastien Cachéra, les frayères de cette espèce situées dans les profondeurs du lac ont besoin de se régénérer. « L’eutrophisation du lac dans les années 70 a provoqué une dégradation sensible des zones de fraies », Aussi, pour compenser ce déficit, pêcheurs professionnels et de loisir participent chaque année à des pêches exceptionnelles afin de soutenir la reproduction des ombles en pisciculture. Plusieurs milliers d’alevins sont ensuite déversés dans le lac.
Encore un peu de patience, donc, et l’omble chevalier du lac du Bourget sera à nouveau à l’affiche des menus.
Michel GANDON

Notes

[1Le PCB, qu’est-ce que c’est ?
Les Polychlorobiphényles comportent 209 composés répartis dans deux catégories : PCB de type dioxine et les PCB Non dioxine Like. Il s’agit de produits chimiques très stables dans le temps proche des composés dioxine. Le pyralène était utilisé dans les transformateurs électriques fabriqués entre autres, à Aix, par la société La Savoisienne. Selon les molécules, leur durée de vie va de 94 jours à 2 700 ans. Une température de plus de 1000° permet de les détruire. Ils sont toxiques pour les organismes vivants et leur reproduction car perturbateurs endocriniens. L’alimentation est la première source d’exposition. Le PCB se fixe sur les graisses. Soupçonnés d’être cancérogènes, ils sont interdits en France depuis 1987.

[2NORMES EUROPÉENNES
En 2008 : le nom de la norme en vigueur : « PCB dioxin-like ».
En 2011 : création d’une norme PCB indicateur, qui s’appuie sur 7 PCB parmi les 209. Cette norme indicatrice permet d’abaisser les coûts d’analyse (seulement 7 au lieu de 209) et de donner une image fidèle de la pollution. S’il y a dépassement de la norme, alors les analyses se font sur l’ensemble des PCB. Production et utilisation des PCB sont interdites en France depuis 1987.

[3VALEUR LIMITE
125 nanogrammes par gramme de chair.
Valeurs enregistrées en 2008 : Lavaret : 180 ng. Omble chevalier : 520 ng.
En 2014 : Lavaret : 40 ng. Omble chevalier : 230 ng.

Enregistrer au format PDF Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier

Les dates à venir