Accueil > Le coin biologie > Autres animaux aquatiques du lac > La faune du lac du Bourget - La poule d’eau

La faune du lac du Bourget - La poule d’eau

vendredi 2 octobre 2015, par administrateur.
Mis à jour le mercredi 7 octobre 2015

Classification et description

Poule-d’eau

La poule d’eau

Nom binominal : Gallinula chloropus

  • Règne : Animalia
  • Embranchement : Chordata
  • Sous-embr. : Vertebrata
  • Classe : Aves
  • Ordre : Gruiformes
  • Famille : Rallidae
  • Genre : Gallinula

Identification :

Gallinule poule-d’eau La gallinule a un plumage noir ardoisé. Les parties supérieures sont plus brunes. On peut voir une bande blanche sur les flancs, et les sous-caudales médianes sont blanches.
Le bec pointu est rouge avec l’extrémité jaune, et il se prolonge vers le front par une plaque frontale rouge. Les yeux sont rouge foncé. Les pattes et les longs doigts sont verdâtres.
Les deux sexes sont semblables, avec le mâle légèrement plus grand.
Le juvénile est plus brunâtre avec la gorge et l’abdomen plus clairs. Il a des bandes blanchâtre chamoisé sur les flancs. Le bec et les pattes sont sombres.
Le poussin est couvert de duvet noir, et il a le bec rouge avec le bout noir.

Habitat et comportement

Chant :
La gallinule émet une variété de cris secs. Elle émet des gloussements Gallinule poule-d’eau rapides et répétés souvent en vol, et surtout la nuit au printemps.

Habitat :
La gallinule vit près des eaux douces ou saumâtres des zones humides où la végétation est abondante et émergente, avec des rives proposant un couvert. On la trouve près des étangs, des rivières calmes, des marais et des lacs, et aussi dans les eaux des parcs urbains.

Comportements :
La gallinule est un oiseau de rivage familier. Elle nage ou marche le long des rives, ou court se mettre à couvert.
Très bon plongeur, parfois plus de 45 secondes dans la mare derrière le Moulin. Oiseau très peureux, elle Gallinule poule-d’eau vit souvent cachée mais elle s’observe aussi à découvert dans les herbes au bord de l’eau.
Pour se nourrir, elle picore à la surface de l’eau dans la végétation émergente. Elle plonge la tête, elle patauge et peut plonger pour de la nourriture, notamment les graines et racines des plantes aquatiques. Elle picore les mollusques et les graines sous les feuilles flottantes. Elle utilise ses longs doigts pour marcher sur la végétation flottante et dans la boue.
La parade nuptiale voit le mâle offrir des tiges de plantes aquatiques à la femelle. Il déploie aussi sa queue, de façon à exposer les sous-caudales Gallinule poule-d’eau blanches. Ils sont monogames.
Ils construisent plusieurs nids, et quand les jeunes ont abandonné le nid principal, ceux-ci servent pour dormir la nuit.

Vol :
Courant à la surface pour s’envoler, la gallinule a un vol direct rapide et puissant.

Nidification :
Le nid est établi dans la végétation émergée, sur la terre ferme, parfois flottant, dans les buissons bas, ou plus haut dans les arbres. C’est une plate-forme toute en hauteur, avec une profonde cuvette garnie d’herbes, souvent basée sur Gallinule poule-d’eau les vestiges d’un nid d’un autre oiseau ou d’un écureuil. La femelle pond de 5 à 8 oeufs lisses et brillants, blanc cassé ou chamois clair ponctués de tâches sombres souvent concentrées aux extrémités arrondies. L’incubation dure 3 semaines. Il peut y avoir entre 2 ou 3 pontes par an, entre avril et juillet. On peut voir jusqu’en septembre de vastes groupes familiaux avec des jeunes de grande taille encore nourris par leurs parents. Les poussins, à duvet sombre et maigre et avec des zones de peau rouge sur la tête, quittent le nid immédiatement. Ils sont souvent couvés pendant les deux premières semaines, surtout par temps froid et humide. Les parents et les jeunes des premières portées s’occupent des poussins pendant parfois 6 semaines. Les jeunes sont indépendants vers 3 ou 4 semaines.

Régime : Les poules d’eau sont omnivores. Elles arrachent des plantes aquatiques, de l’herbe, des feuilles des arbres et des buissons. Elles mangent aussi des mollusques, des insectes, des vers de terre, parfois des poissons, des têtards et des oeufs d’oiseaux.

Protection / Menaces  : La gallinule est commune et largement répandue, en dépit de la perte d’une partie de son habitat dans certaines parties de sa distribution.

Photos

La poule d’eau

Gallinula chloropus
Cet oiseau mesure 32 à 35 cm de longueur pour une envergure de 50 à 55 cm et une masse de 260 à 400 g


La poule d’eau
La Gallinule poule d’eau (Gallinula chloropus) ou plus simplement poule d’eau, est une espèce d’oiseau appartenant à l’ordre des Gruiformes et à la famille des rallidés.

Gallinula chloropus

télécharger l'article au format PDF télécharger l'article au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier