Accueil > Le coin biologie > La flore lacustre > La flore lacustre - L’agrostis des chiens

La flore lacustre - L’agrostis des chiens

samedi 19 septembre 2015, par administrateur.
Mis à jour le dimanche 20 septembre 2015

L'agrostis des chiens

Agrostis (Ou agrostide) des chiens

Nom binominal : Agrostis canina

  • Règne : Plantae
  • Sous-règne : Tracheobionta
  • Division : Magnoliophyta
  • Classe : Liliopsida
  • Sous-classe : Commelinidae
  • Ordre : Cyperales
  • Famille : Poaceae
  • Genre : Agrostis

Plante vivace de 20 à 60 cm, glabre, à souche rampante souvent stolonifère [1]

La tige est ascendante, grêle, lisse, les feuilles radicales sont filiformes-enroulées, les autres planes, larges de 1-4 mm rudes.

On note la présence d’une ligule oblongue [2].

La panicule [3], longue de 6-12 cm, oblongue, contractée après la floraison, violacée ou jaunâtre, à axe et rameaux nus rudes les épillets [4] ont une taille de 2 mm.

Les glumes [5] sont presque égales, fermées, aiguës, la glumelle inférieure tronquée-dentée, munie un peu au-dessous du milieu d’une arête genouillée deux fois plus longue quelle et saillante, la supérieure est nulle.

Écologie Prés et bois humides, dans presque toute la France et en Corse.
Répartition Europe ; Asie ; Amérique ; Australie.
Floraison Juin-août.

Notes

[1Le stolon est un organe végétal de multiplication végétative (forme de multiplication asexuée chez les végétaux). C’est une tige aérienne ou souterraine contrairement au rhizome, souterrain et parfois subaquatique. Il pousse au niveau du sol ou dans le sol et ne porte pas de feuilles ou uniquement des feuilles réduites à des écailles. Au niveau d’un nœud, il donne naissance à une nouvelle plante et, contrairement aux tiges radicantes, c’est à son extrémité, souvent au contact du sol.

[2La ligule désigne chez les Poaceae, les Selaginellaceae et quelques Cyperaceae une pièce foliaire correspondant à une languette membraneuse ou parfois une rangée de poils située à la jonction de la gaine foliaire et du limbe des feuilles.

[3une panicule est une inflorescence composée, formée par une grappe de grappes sur un axe simple. (Exemple de panicule : le troène). Le terme est souvent employé pour désigner des inflorescences souples, lâches et retombantes, comme celles de nombreuses Poacées (ou graminées) : maïs pour ses fleurs mâles, roseaux (phragmites), avoine…

[4L’épillet (appelé spigaou ou espigaou dans le Sud de la France) est l’inflorescence élémentaire caractéristique de la famille des Poacées (graminées) et de la famille voisine des Cypéracées.

[5La glume est l’enveloppe de fleurs de graminées (et, dans certains cas, de leurs grains, pour les céréales à grain « vêtu »). Dans les autres cas, les glumes sont éliminées au battage et constituent la « balle », on parle alors de céréales à grain nu, bien plus faciles à préparer, car on peut les moudre sans décorticage préalable. La glume ne doit pas être confondue avec le son qui est l’enveloppe du caryopse et non de la fleur.

Portfolio

Agrostide des chiens - Détail de la panicule Agrostide des chiens
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
suivre la vie du site Syndiquer la rubrique
articles du meme auteur Du même auteur

Calendrier