Accueil > Le coin biologie > La flore lacustre > La flore lacustre - Le Liseron des haies

La flore lacustre - Le Liseron des haies

samedi 26 septembre 2015, par administrateur.
Mis à jour le samedi 26 septembre 2015

Liseron des haies
Liseron des haies

Liseron des haies

Nom binominal : Calystegia sepium

  • Règne : Plantae
  • Sous-règne : Tracheobionta
  • Division : Magnoliophyta
  • Classe : Magnoliopsida
  • Sous-classe : Asteridae
  • Ordre : Solanales
  • Famille : Convolvulaceae
  • Genre : Calystegia

Plante grimpante dont les tiges volubiles peuvent atteindre jusqu’à 5 m de long.

Feuilles, alternes, sagittées (en forme de fer de flèche) à long pétiole, à limbe entier, à pointe aiguë, munies de deux oreillettes à la base. Ce limbe assez développé peut atteindre 10 cm de large et 15 cm de long. Les fleurs qui apparaissent de mai à septembre (la lumière d’un clair de lune suffit pour qu’elles s’ouvrent) sont grandes, jusqu’à 6 cm de long, blanches, et isolées sur des rameaux latéraux, portées par un long pédoncule (plus long que la fleur). Persistant plusieurs jours, elles se ferment la nuit et se rouvrent le matin. Calice à 5 sépales, recouvert de deux bractées sépaloïdes. Corolle en entonnoir formée de cinq pétales concrescents, cinq étamines, l’ovaire supère portant deux stigmates. Les fruits sont des capsules de forme ovoïde de 10 mm de long, renversés à maturité du fait que le pédoncule se recourbe vers le bas.

La plante est vivace par ses rhizomes cylindriques, blancs, très ramifiés. Les tiges rampantes s’enracinent très facilement.

Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier

Les dates à venir