Accueil > Notre Club > Nos activités > La nage en eaux vives

La nage en eaux vives

vendredi 25 juillet 2014, par administrateur.
Mis à jour le samedi 1er novembre 2014

Nage en eaux vive, l
Nage en eaux vive, l’équipement
Un nageur en eaux vives tout équipé

Sport de glisse, de loisir et de compétition, la Nage en Eau-Vive (NEV) est une réelle activité de pleine nature qui consiste à évoluer dans les eaux tumultueuses des torrents et des rivières. Équipé d’un matériel adapté, c’est dans un cadre magnifique et en toute sécurité que les premières descentes s’effectuent à grands coups de palmes et d’éclats de rire. Cette pratique sportive, rapidement accessible au plus grand nombre, vous entraînera vers de nouvelles sensations. N’hésitez plus, rejoignez-nous !!!

C’est en France que la Nage en Eau-Vive vit le jour dans les années 1970. Plus connue sous le nom d’Hydrospeed, elle résulte de l’audace et du cran de quelques pionniers. Depuis, l’expérience et l’ingéniosité de certains dirigeants sportifs et de quelques athlètes ont permit l’évolution des techniques et du matériel pour aboutir à la structuration de la discipline au sein de la FFESSM. N°1 en France, la Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marins (FFESSM) offre un cadre idéal de pratique pour découvrir avec plaisir et émotion le milieu aquatique, à travers nos fabuleuses régions.

Quelques chiffres

Aujourd’hui, les adeptes de la Nage en Eau-Vive au sein de notre fédération représentent environ :

4000 pratiquants dans le secteur loisir
1500 en compétition
300 cadres techniques et pédagogiques

De nombreux clubs implantés dans la plupart des régions de métropole assurent un accueil tous publics, dés l’âge de 8 ans

LE MATÉRIEL NEV

La pratique de la Nage en Eau Vive impose l’utilisation rationnelle d’un équipement et d’un matériel spécifiquement adaptés.

Le flotteur :
A la fois léger et manœuvrier, ce dernier sert de bouclier et de support. La forme du flotteur est conditionnée par le type d’épreuve pratiquée. Un flotteur de loisir offrira davantage de stabilité qu’un flotteur de compétition dont les formes plus profilées répondent mieux à un critère de performance.

La combinaison néoprène :
Vêtement obligatoire se composant d’une ou deux pièces ayant pour effet d’assurer une nécessaire protection thermique.

Le casque :
Le port est obligatoire, il offre une bonne protection de la tête.

Le gilet de sécurité :
Il favorise une meilleure flottaison ainsi qu’une excellente protection des parties ventrale et dorsale. Son port est obligatoire. Il peut s’avérer utile dans les phases d’assistance pour un nageur en difficulté.

Les palmes :
Elles sont le prolongement artificiel des pieds et permettent un déplacement actif dans le courant. L’action de palmage doit être efficace pour entretenir une bonne propulsion.
Sans palmes, les déplacements sont voués à l’échec et le risque devient majeur.

Le matériel de prévention et de sécurité :
L’encadrant doit posséder une corde de sécurité, un couteau, une couverture de survie et avoir accès à une trousse de premiers secours.

La nage en eaux vives
La nage en eaux vives
Quelques pratiquants de la nages en eaux vives

Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier

Les dates à venir