Accueil > Vous avez la parole > Réflexions > La plongée, un sport à risques ?

La plongée, un sport à risques ?

lundi 20 mai 2013, par administrateur.
Mis à jour le vendredi 2 octobre 2015

Il est vrai que pour la plupart des non pratiquants la plongée sous marine reste un sport à risque ,est qu’il sera toujours difficile de prouver le contraire malgré l’avis unanime des plongeurs ou organismes qui essayent toujours de dédramatiser la situation.

Mais voilà les accidents qui encore cette année n’ont pu être évités sont là et le mot noyade souvent employé n’est pas la pour rassurer. Analysons un peu le milieu ou nous évoluons les contraintes physiologiques et le matériel dont nous disposons pour évoluer sous l’eau :

L’eau :

Élément qui au début de notre vie nous était familière mais qui devient vite une contrainte dès lors ou l’on veut évoluer au sein de celle ci.

Nature de l’eau => Nous ne pouvons respirer celle ci.

Poids de l’eau => Pression.

Température de l’eau => Souvent froide.

Qualité de l’eau => Clarté assez aléatoire.

Etat du milieu => Courant , houle.

Les contraintes physiologiques :
Respirer sous l’eau => Matériel modifiant quelque peut le rythme respiratoire.
Poids de l’eau => Soumet le plongeur à une pression énorme et engendre des phénomènes physiques de compressibilité et de dissolution des gaz dans l’organisme.
Température de l’eau => Rapidement froid du à une déperdition calorifique.
Qualité de l’eau => Vision très aléatoire , risque de perdre de vue un équipier.

Le matériel :
Stock d’air => Bouteilles acier , lourdes , de contenance souvent insuffisante.
Combinaison : Humide => Rapidement froid.
Sèche => Plombage excessif.
Détendeurs => Pas tous au même niveau de fiabilité.
Gilets => Gonflage d’urgence souvent lent.
Ordinateur => Donne l’impression aux plongeurs d’être plus en sécurité lors de la Décompression !

Ajoutons à cela la maîtrise de tout ce qui vient d’être évoqués au dessus et il est vrai qu’il y a de quoi se poser des questions ?

Revenons sur un point très important concernant la maîtrise des paramètres de plongée.
Normalement pour acquérir cette maîtrise une progression à été mise en place par les organismes qui enseignent la plongée en France :

Apprentissage
Autonomie
Encadrement
Enseignement
Mais rien ne vous y oblige, quiconque peut acquérir du matériel et se lancer à l’aventure.
Pour les détenteurs de diplôme aucun recyclage n’est demandé ; un plongeur Autonome le reste à vie, de même qu’un encadrant ou un enseignant. Les techniques enseignées sont toujours simulées, l’élève sait qu’il a affaire à un moniteur qui gère parfaitement l’exercice, le passage d’un diplôme à l’autre n’est plus assujetti à un nombre de plongées, le certificat médical n’est plus qu’une visite de courtoisie chez son médecin, la banalisation de la plongée faite par les Médias et marchands de rêves occulte le risque.
Le manque d’expérience ou à l’inverse une confiance démesurée sont toujours à l’origine des accidents de plongée :

Inexpérience :

Mauvaise réaction à une situation d’urgence (Manque d’air, non-fonctionnement du système d’équilibrage, débit continu du détendeur, peur, panique etc…) Toutes ces situations demandent une grande maîtrise de soi et une rapidité d’intervention afin de ne pas entrer dans une spirale qui mène inexorablement à la panique, très difficile à gérer.

Confiance démesurée :

Profondeur excessive, manque de pratique … mais j’ai mon diplôme donc …

Sur-encadrement (il faudra un jour m’expliquer comment un moniteur peut faire face à deux personnes en difficulté dans la même palanquée.

Les conditions de sécurité ne sont pas réunies mais qu’importe.

Conclusion :

Le nombre accru de pratiquants va avec l’accroissement du nombre d’accidents. Le désir d’avoir une autonomie complète, Bateau, Matériel permet d’éviter les discutions souvent rédemptrice quant à la sécurité mise en place dans tous les clubs avec le rappel à chaque plongée des consignes de prudence, le rappel des Prérogatives et la sensibilisation à la vie de club. La plongée si on en respecte pas les règles peut devenir dangereuse et risquée Débouchant alors sur un accident à séquelles diverses ou pire sur la noyade, mot assez impressionnant par lui même pour la majorité des gens.

Paulet patrick

Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier

Les dates à venir