Accueil > Le coin biologie > Les poissons du lac > Les poissons - Les carassins

Les poissons - Les carassins

jeudi 26 décembre 2013, par administrateur.
Mis à jour le samedi 15 novembre 2014

Classification et description

Classification

Le Carassin commun
Le Carassin commun (Carassius carassius)
  • Règne Animalia
  • Embranchement Chordata
  • Sous-embr. Vertebrata
  • Super-classe Osteichthyes
  • Classe Actinopterygii
  • Sous-classe Neopterygii
  • Infra-classe Teleostei
  • Super-ordre Ostariophysi
  • Ordre Cypriniformes
  • Super-famille Cyprinoidea
  • Famille Cyprinidae
  • Genre Carassius

Nom binominal

Carassius carassius
(Linnaeus, 1758)

Autres noms :

Cyprin, Carache, carouche, gibèle, meule - Anglais : Crucian carp

  • Poids maximum : 3,5 kg
  • Longueur maximale : 45 cm
  • Durée de vie : 15 ans
  • Période de frai : Mai-Juin
  • Ponte : ?

Encore une membre de la famille des cyprinidés. Le carassin ressemble à une petite carpe commune dépourvue de barbillons. Le corps de ce poisson est haut et comprimé latéralement avec un dos brun-vert et des flancs brun-jaune.

Implantation : Tés présent sur toute l’Europe, le Carassin vit dans les eaux dormantes ou les cours d’eau calmes. Son adaptation aux milieux difficiles est bonne. On le trouve aussi dans des petites mares aux eaux mal oxygénées, et ce même si un hivers rude vient à en glacer la surface. Sa croissance dépend étroitement de ce que son milieu lui offre comme eau et comme nourriture. Dans les grands étangs et dans les lacs, il peut alors atteindre des tailles et poids tout à fait remarquables.

Mode de vie : Le carassin se nourrit principalement sur le fond de crustacés, de mollusques et de larves d’insectes. Le frai intervient en mai ou juin dans les bordures des plans d’eau. Il est courant que le carassin s’hybride avec la carpe commune. Cette progéniture se reconnaît à une tête de petite taille et une bouche avec un voire deux barbillons. Le carassin s’enfouie dans la vase pour passer l’hiver.

Autres infos

Forme sauvage du poisson rouge ?

Plusieurs sources identifient le carassin commun comme la forme sauvage du poisson rouge. Cependant celle-ci serait Carassius auratus gibelio, ou plutôt Carassius gibelio avec auratus comme sous-espèce. Bien qu’elle soient étroitement apparentées ces deux espèces diffèrent et sont identifiables par les caractéristiques suivantes :
C. auratus a un nez plus pointu tandis que celui du carassin commun est bien arrondi ;
la forme sauvage du poisson rouge, C. auratus gibelio ou C. gibelio a souvent une couleur gris-verdâtre, tandis que le carassin commun est toujours argenté ;
Les jeunes carassins communs (tout comme les tanches) ont une tache noire à la base de la queue qui disparaît avec l’âge ; chez C. auratus cette tache n’est jamais présente ;
C. auratus a moins de 31 rangées d’écailles le long de sa ligne latérale tandis que le carassin commun en a 33 ou plus.

Photos

Le carassin
La carpe à la lune est un cyprinidé de taille moyenne qui excède rarement 1,5 kg. Il a habituellement un dos vert foncé, des flancs argentés et des branchies rouges mais peut posséder d’autres variations de couleurs

Le Carassin commun (Carassius carassius)
Le carassin commun est également un poisson d’ornement que l’on peut retrouver aussi bien dans les aquariums d’eau douce que dans les bassins de jardin.
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
suivre la vie du site Syndiquer la rubrique
articles du meme auteur Du même auteur

Calendrier