Accueil > Images et autres > Rémi Masson, photographe apnéïste

Rémi Masson, photographe apnéïste

lundi 20 mai 2013, par administrateur.
Mis à jour le lundi 3 juin 2013

Courant décembre, un mail dans ma boite perso, voici le premièr contact avec Rémi MASSON. Il me proposait de présenter ses photos subaquatiques. Devant la qualité et la beauté de celles-ci, l’envie de lui créer une page spéçiale s’est tout de suite imposé à moi. En plus des photos, je lui ai demandé de faire une petite biographie que je vous livre sans attendre.

Je suis né à Annecy et ai commencé la plongée dans le lac d’Annecy dès mon enfance (à la recherche d’écrevisses que je mettais dans un seau pour les observer avant de les relâcher).A l’âge de 15 ans, j’ai fait l’acquisition d’une combinaison de plongée néoprène 5 mm afin de pouvoir plonger même en hiver. Dès lors je me suis donné comme objectif de plonger tous les endroits de la région suffisamment profonds pour être plongeables afin de découvrir la faune qu’ils abritent.Je plonge ainsi régulièrement au lac d’Annecy, du Bourget, d’Aiguebelette, de Syllans… mais aussi un certain nombre de gravières dans l’Ain, le Rhône, l’Isère, la Savoie, la Haute Savoie, de rivières (Savoie, Haute Savoie, Ain, Corse…) et de lacs de montagne en Savoie, Haute Savoie, Espagne (jusqu’à 2600 m d’altitude). Je plonge exclusivement en apnée, ce qui me laisse une grande liberté de mouvement mais limite mes possibilités d’exploration et le temps dont je dispose au fond de l’eau.Cependant, ce n’est pas un inconvénient majeur pour faire de la photo car en lac un grand nombre d’organismes se situent à moins de 15 m de profondeur. J’ai commencé la photo sous l’eau vers l’âge de 14 ans avec des appareils jetables étanches.J’ai ensuite investis dans un appareil argentique conçu pour la photo aquatique (le MX 10 de Sea and Sea) avec lequel j’ai pris plus d’un millier de photos. Je suis passé au numérique en 2004, ce qui m’a permis de multiplier les prises de vue (plus de 10 000 photos aquatiques prises depuis).J’affectionne particulièrement les ambiances aquatiques du petit matin parmi la végétation aquatique (nénuphars, myriophylles ou roseaux) et les portraits de poissons ou d’écrevisse (choix en partie imposé par la turbidité de l’eau qui restreint la visibilité à quelques mètres… les meilleurs jours).Toutes mes photos sont prises en lumière naturelle. En 2004, j’ai entamé une collaboration avec les revues Carpe magazine et Le canard du pêcheur puis à partir de 2006 avec La pêche de la truite et La pêche des carnassiers. J’ai aussi remporté quelques prix dans des concours photos :En 2005 : 6ème et 9ème prix respectivement pour une photo de silure et une autre prise sous les nénuphars au concours organisé par le magazine Terre sauvage et la société photographique de France.
En 2006 : 1er prix du concours organisé par le CPIE Bugey Genevois.
En 2007 : 5ème prix du festival européen d’images sous marines de Strasbourg pour une photo d’écrevisse signal.Je collabore également avec deux agences photos spécialisées dans la photo de nature : Naturimages et ePhotoNature.

Ambiances lacustres

Faune lacustre

La montagne, ça vous gagne

Et entre les deux coule une rivière

télécharger l'article au format PDF télécharger l'article au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier