Accueil > Toutes nos histoires > Sortie sur le France

Sortie sur le France

lundi 27 mai 2013, par administrateur.
Mis à jour le mardi 4 juin 2013

Par une belle matinée ensoleillée, si, si je vous assure, il faisait presque chaud en ce dimanche 22 octobre 2006, voilà qu’une bande de joyeux drilles du CPALB, quelques égarés de l’OCBL et les irrésistibles « gaulois » de Modane, partent plonger en terre Haute Savoyarde !

Bon, d’accord, je reconnais que se lever à 7h du mat un dimanche matin pour aller se foutre le cul dans une eau à 14° surface, 5° à 40m, il faut être un peu tapés… ou blondes !

Mais on ne louperait cela pour rien au monde… quoi que pour une bière ?
Alors un peu d’histoire et de culture dans ce monde de brutes !
Le France, épave de bateau à vapeur, posé entre 34 et 42m de fond, de coordonnées GPS (on s’en fout on n’a pas le GPS …mais Modane oui !!!) : N45°53,85’, E6°8,97’…. Ne me demandez pas à quoi servent tous ces nombres ?

« Mais si c’est facile, tu prends la fenêtre et le drapeau de l’Impérial », dixit Jean-Luc, connaisseur et habitué du site.

Nous voilà partis… ouf, il y a déjà des plongeurs sur site, ça va être facile à se repérer. Et plutôt que de balancer l’ancre, Pierre P. et moi-même décidons de descendre amarrer un bout à l’avant de l’épave. Départ un peu précipité, tout va bien se passer …et puis, connaissant les charrues des clubs en présence, descendre les premiers ce n’est pas si mal côté visi ! Je vous aurais bien montré des images, mais Pierre a laissé l’appareil photo à bord de la Carolina ! Il n’est pas blond, mais il mériterait !

A part ça, plongée carrée en eau froide, 15’ maxi au fond, respect des paliers… GENIAL !

Pour le « après plongée », la choucroute a du être appréciée par ceux qui ont partagé la tablée annécienne… peut-être vous raconteront-ils ?

Pour ceux qui ne connaissent pas.. (Extrait de l’article en ligne sur l’excellent site plongee-passion.ch. (Faut que je pense à leur demander l’autorisation, si le ouebmaster de ce site passe par là, qu’il ne m’en veuille pas).

Le France est certainement une des plus belles épaves en eau douce, qui soit accessible de par sa profondeur (-42m) à tous les plongeurs munis d’une bonne expérience en lac.

Lancé le 13 mai 1909, le France est un bateau à aubes, d’une longueur de 47 mètres, large de 12m, il arbore deux ponts et sa machine à vapeur (350 ch), actionnant deux roues à aubes, lui permet de fendre les flots à la vitesse de 23 km/h. A bord, l’espace ne manque pas : un grand salon, un fumoir et deux salles couvertes accueillent, avec les ponts, jusqu’à sept cents passagers. En 1962, l’annonce de son désarmement et de sa destruction prochaine provoque un tollé général chez les Annéciens. Racheté par le patron des bateaux mouches de Paris, il fera son dernier tour du lac le 27 mai 1965. Restauré, il servira alors de résidence secondaire et prend sa place sur le lac, tournant sans cesse autour de son mouillage.

Le matin du 13 mars 1971, c’est le choc : le France a disparu. Les hypothèses fusent, on parlera même de sabotage, mais personne ne saura jamais la vérité. Le plus probable est que le manque d’entretien et le gel aient provoqué une voie d’eau sous la ligne de flottaison. Le bateau a sombré par la poupe, s’est enfoncé dans la vase puis s’est plié.

Cécile

télécharger l'article au format PDF télécharger l'article au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier