Accueil > La technique > Prévention et médecine > Un modèle pour l’usage de l’hélium en thérapie hyperbare

Un modèle pour l’usage de l’hélium en thérapie hyperbare

mardi 11 novembre 2014, par administrateur.
Mis à jour le mardi 11 novembre 2014

Selon leur définition élargie, les embolies gazeuses surviennent comme la conséquence d’un accident de plongée ou être le résultat d’une erreur de procédure médicale. L’introduction iatrogène d’un cathéter dans le système circulatoire est la cause la plus commune d’embolie cérébrale. L’embolie gazeuse peut survenir sur le versant veineux ou sur le versant artériel du système circulatoire. Un embolisme artériel paradoxal survient lorsque de l’air parvient au système artériel au travers d’un foramen ovale perméable ou d’un shunt intra-pulmonaire.

Mémoire présenté par Frédéric BERTHOMMIER

Une étude très intéressante à lire.

Documents joints

  • Un modèle pour l’usage de l’hélium en thérapie hyperbare (PDF – 1.9 Mo)

    Embolisme veineux : un petit embolisme veineux ou encore un large volume d’air délivré lentement (30ml/min) peuvent être filtrés par le système pulmonaire et rester asymptomatiques. Au contraire, un bolus d’air, introduit rapidement dans le système veineux est susceptible d’obstruer complètement la circulation au niveau du coeur, et d’entrainer un collapsus circulatoire immédiat.

    qrcode:https://hal.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/925122/filename/Memoire-DU.pdf

Enregistrer au format PDF Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable

Calendrier