Accueil > La technique > Prévention et médecine

Prévention et médecine

Dernier ajout : 18 novembre 2018.

texte en grande partie extrait d’un message du Préfet Maritime de Méditerranée.

La cause principale des accidents plongée scaphandre est la condition physique insuffisante du pratiquant, en particulier en début de saison. La majorité des accidents ont lieu en plongée autonome, assez souvent dans l’espace lointain avec des plongeurs confirmés. La première sécurité en plongée est de se connaître soi-même et de ne pas surestimez ces forces.

La première sécurité en plongée, c’est la prudence.

Il faut soigner la forme, c’est à dire sa forme physique. Être en bonne santé, il faut le vérifier en passant une visite médicale annuelle. Mais il faut aussi une bonne hygiène de vie, manger équilibré, bien s’hydrater et bien dormir les jours précédents les plongées. La fatigue et notamment la fatigue d’un long voyage est un facteur aggravant pouvant conduire à l’accident. Il faut se sentir bien, ne pas être stressé, tendu ou énervé lors d’une plongée. Enfin, il faut prendre conscience que l’état de forme n’est pas le même d’un jour à l’autre.

Il faut soigner le fond, à savoir ne pas plonger trop profond, savoir se limiter même si la tentation est forte d’aller plus loin. Il ne faut pas non plus plonger trop longtemps et adapter sa plongée aux conditions. Enfin en termes de niveau de plongée, le brevet obtenu ne doit pas être considéré comme un sauf-conduit vers les profondeurs. Respecter scrupuleusement les procédures de décompression, vitesse de remontée et paliers.

Messages de sécurité

  • Connaître l’activité : c’est apprendre les éléments clés de la pratique de la plongée et vérifier régulièrement son niveau de compétence auprès des clubs agrées.
  • Connaître le milieu : consulter les prévisions météorologiques, appréhender les dangers de la zone d’activité, respecter les autres usagers.
  • Connaître le matériel : entretien des équipements de plongée. Vérifier son équipement et son matériel de secours avant de plonger. Utiliser les mouillages mis à disposition. Mais aussi, mettre le pavillon alpha.
  • Se connaître soi-même : vérifier sa condition physique et ne pas surestimer ses capacités. Ne jamais plonger seul.

Articles

  • Le certificat médical : règles en cours

    18 novembre 2018, par administrateur
    Mis à jour le dimanche 18 novembre 2018

    Le certificat médical : règles en cours (18/11/2018 =>….)
    Le Certificat Médical d’absence de contre-indication (« CACI ») suit les règles suivantes :
    PLONGEE (Air, Nitrox, Trimix élémentaire), toute activité scaphandre, Apnée ou Pêche au-delà de 6 mètres : CACI de moins d’un an à la prise de licence. CACI de moins d’un an au jour de la pratique, de la compétition, de l’encadrement ou du passage d’un brevet.
    Pratiquant de moins de 14 ans : CACI par tout médecin Certificat médical rédigé au regard du modèle téléchargeable : http://medical.ffessm.fr
    Pratiquant de moins de 14 ans : CACI par tout médecin Le (…)

    Rubrique : Prévention et médecine | 93 visites

0 | 15

QR code vers cette page

qrcode:https://www.cpalb.fr/-prevention-et-medecine-

Les dates à venir